RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Les Belges consomment pour 2 milliards d'euros de friandises et snacks par an ...
Le chiffre
43%
43 % des Belges déclarent s'informer via les réseaux sociaux. L'étude de Reuters...
Une histoire
La polysensorialité caractérise le marketing sensoriel
Si la primauté de la vue caractérise le développement du...
Epinglé
Halles d'Anglet
Vers un renouveau commercial des centres-villes. ...
Astuce
Proposer un placement à 5,00% plutôt que 4,99% est perçu comme plus attractif par...

Histoire

Romeo, Juliette et Vérone

15/08/2012
De passage à Vérone, au balcon qui connut Roméo et Juliette, Julien et Mélanie, un couple d'amoureux s'interroge sur la réalité du drame et sur l'importance des produits dérivés développés au départ de ce drame historique. ( ?).

Sans nier le caractère historique de la ville, et la présence des plus belles arènes de l'époque romaine, on peut s'interroger sur la vaste activité commerciale qui s'est organisée autour de ce drame associé à William Shakespeare, même s'il s'inspire d'un conte italien écrit par Masuccio Salernitano.

Pour attirer les consommateurs, la ville n'hésite pas à transformer le balcon d'une auberge du treizième siècle en balcon et maison de Juliette ou à proposer de visiter sous le cloître de San Francesco al Corso le tombeau de Juliette sans garantie de réelle existence historique.

Mais les consommateurs affluent en masse et les commerces s'en donnent à cœur joie pour proposer de nombreux produits de luxe. Le rêve n'est-il pas un levier important à l'achat ?

La magie disparue, Vérona demeure une ville très agréable malgré son cachet très (trop) commercial.