RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Le poids d’un produit emballé correspond toujours au poids indiqué sur l’emballage ...
Le chiffre
140 secondes
Telle est la durée que Pizza Hut veut consacrer pour recruter son Social media...
Une histoire
Louer un rayon : le nouveau concept de magasin
Le 26 juin 2015 à Anvers s'est ouvert le premier magasin qui permet à...
Epinglé
Halles de Biarritz
...
Astuce
Les personnes qui font leurs courses plus fréquemment gaspillent moins. ...

Histoire

Comment mendier un euro efficacement ?

15/08/2012
Si un consommateur dans l'embarras demande à un quidam un euro, il essuiera très souvent un refus. Certains ont trouvé une méthode efficace pour rendre les autres serviables !

Début août 2004, Catherine se promène le long du boulevard du Midi. La ducasse du même nom connaît un vif succès. Malheureusement, Catherine ne possède pas le montant nécessaire pour participer à l'attraction foraine dont elle rêve depuis toujours: le cake roll. Après quelques essais infructueux pour obtenir l'euro nécessaire auprès des passants, elle se sent prête à abandonner quand, tout à coup, une idée lui effleure l'esprit. Et si...

Réconfortée par ces pensées, elle quémande son euro auprès du premier passant venu... après lui avoir demandé l'heure, et celui-ci lui tend avec le sourire la pièce tant désirée. Etonnant, non ?
 

Comment a-t-elle procédé ?

Catherine a, en fait, exprimé, sa requête en deux étapes. Dans un premier temps, elle a demandé l'heure, ce que refuse très difficilement un passant. Ensuite, avant que le passant ne s'éloigne, Catherine lui a expliqué qu'elle a besoin de prendre le métro et qu'elle a besoin d'un euro pour acheter un ticket. Le passant accepte volontiers - son sourire en est la preuve - la demande de Catherine qui a ainsi pu participer à son attraction favorite.

En procédant de la sorte, Catherine a démontré que l'esprit de solidarité anime toujours ses semblables.

Technique utilisée: la requête indirecte

Lorsqu'une demande monétaire de faible importance est formulée directement, seul un consommateur sur dix accepte la requête. Par contre, si elle est précédée par une demande de l'heure, le nombre de consommateurs collaborants est multiplié par quatre.

Cette technique de manipulation est d'autant plus efficace qu'elle est librement consentie par le consommateur qui l'a subie. Mieux, le passant qui a répondu à la demande de Catherine n'a sans doute pas conscience du procédé manipulateur!

Connaître les techniques de manipulation utilisées et savoir refuser la pression des connaissances permettent de limiter la pression à l'achat.