RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
En Belgique chaque personne a une chance d'être foudroyée tous les 500 ans ...
Le chiffre
4,70%
Les dépenses de santé moyennes d'un ménage atteignent 4,7% ...
Une histoire
Delhaize épinglé par la VRT
Nouvelle version de "the lion sleeps tonight" qui devient "the lion tales to night". ...
Epinglé
Buffl, the mobile survey as design tool
Comment encourager une cible à participer à une enquête. Une application veut...
Astuce
Sélectionner les plats. Les suggestions du chef peuvent se révéler d'excellentes...

Histoire

Marché parallèle des parfums : plus de 10% du marché mondial

15/10/2012
En cosmétiques, la contrefaçon représente environ 5% du chiffre d'affaires des industriels et le poids du marché parallèle des parfums est estimé à plus de 10% du marché mondial de la parfumerie. Pour le consommateur, le risque n'est pas uniquement économique (achat d'un produit non conforme à celui annoncé) mais aussi sanitaire (produit dangereux et allergisant).
La particularité de ce secteur est la non-protection du jus. Ainsi, la contrefaçon touche l'aspect extérieur à savoir la bouteille et l'emballage. Le circuit des faux est le suivant :
  • Achat de jus en vrac sur le marché mondial (Composants de Grasse, flacons de Taiwan, embouteillage en Asie ou au Moyen Orient et redistribution par bateaux et avions)
  • Vente dans les métros, les marchés, les Comités d'Entreprise et sur Internet.

Les tableaux de concordance permettent d'approcher l'odeur d'un parfum notoire. Ils comportent généralement deux colonnes :

  • l'une d'elle porte un numéro ou une marque dénominative de fantaisie,
  • l'autre colonne présente en vis à vis, les marques dénominatives notoires dont le produit, ainsi commercialisé, est censé restituer la fragrance.

Ces jus de qualité médiocre ne présentent qu'une vague ressemblance olfactive avec les marques notoires contrefaites. Le problème est que lors de leur commercialisation, ces parfums sont présentés comme des produits authentiques dans des flacons banalisés, ce qui expliquerait la différence de prix. Le consommateur est finalement trompé.

2579 saisies de contrefaçons de parfums ont été faites en 1999 (chiffres Direction Générale des Douanes 1999). La contrefaçon nuit à la capacité innovante des fabricants au détriment du bien être du consommateur et pénalise les économies nationales en terme d'emploi. De plus, elle contribue à banaliser irrémédiablement certains produits et à leur faire perdre ainsi, aux yeux des consommateurs, l'aura de luxe et d'exclusivité qui, associée à leur haute qualité, en assure le succès.

Enfin, concernant plus particulièrement les cosmétiques, alors que le respect par les industriels des réglementations nationales et communautaires applicables à l'élaboration de produits cosmétiques et les modes de distribution en garantissent la qualité et la sécurité, les contrefaçons, elles, élaborées sans aucun contrôle de quelque nature que ce soit, font courir au consommateur des risques importants (allergies ....)

La contrefaçon est importante en Belgique

En 2011, les services du SPF Economie et des douanes et accises ont saisi près de 4,5 millions de pièces contrefaites en Belgique. Le top 5 des marques les plus contrefaites est composé en première place de Louis Vuitton, suivi de Chanel, Dior, Adidas et Puma.La même année, 143.839 articles de parfumerie et de cosmétique ont été saisis.

Les risques encourus pour la santé

  • Risques d'allergie car aucun test dermatologique n'est pratiqué
  • Le parfum s'évapore et "tourne" très rapidement.

Recommandations et réflexes à adopter pour se protéger

Le lieu d'achat des parfums est important : seules les parfumeries, Duty Free et corners des grands magasins sont autorisés à les commercialiser.

Sources

www.unifab.com

La lutte contre la contrefaçon, Éditions Comparativa,  Droz

Lutte contre la contrefaçon : enjeux, nouveaux moyens d'action et guide pratique Ministère de l'Économie, Direction de la Communication

La contrefaçon, B Patrick, Que sais-je ? PUF

Protection et valorisation des marques de fabrique, de commerce ou de service  Y Saint Gal, Éditions Delmas

L'imitation servile des produits, Golaz, Editions Groz

La répression pénale de la contrefaçon, F Besse, Éditions Droz

Faux ou Vrais, D Brodbek et JF Mongibeaux, Hors Collection, Presse de la Cité

Chic et toc, D Brodbek et JF Mongibeaux,  Balland (existe aussi en livre de poche)

Experts et faussaires : pour une sociologie de la perception, C Bessy – Éditions Metaillié