RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Le poisson pédicure est dangereux pour la santé ...
Le chiffre
60%
60% des consommateurs qui font les soldes achètent des vêtements féminins. ...
Une histoire
25% des entreprises du secteur des équipementiers automobiles sont copiées
Contrefaçon : Principalement en provenance...
Epinglé
La distribution dans les Etats Baltes - Estonie, Lettonie, Lituanie
Héritage d’une longue histoire particulièrement tourmentée, l’Estonie, la...
Astuce
En tout cas, il est perçu comme tel par le consommateur car le consommateur ne...

Recherche

Station service : aménager une station automatique

15/08/2012
Les clients d'Intermarché veulent du carburant à bas prix. Mais ils supportent de moins en moins l'attente. Pour y remédier, l'enseigne compte généraliser son nouveau concept de station 100 automatique, qui concerne la moitié du parc hexagonal

Les chiffres

  • Surface au sol : 6.000 m2

  • Nombre de pistes : 8 dont 4 pistes monoproduits et 4 pistes multiproduits

  • Carburants vendus en un an : 5.000 m3

  • Vente de gazole : 65 % des volumes.

Les plus

  • Des pompes monoproduits simples à utiliser

  • L'ouverture de la station 24 heures sur 24

  • L'abondance d'espace autour des pompes

 

Les moins

  • Le paiement exclusif par carte bancaire

  • Un système complexe de jetons pour le paiement des services annexes

  • Pas de gaz en bouteille pour le moment

Une station 100% automatique. En test depuis un an, le concept d'Intermarché doit équiper 20 sites à la fin de l'année.

La station propose toute une série de services comme une machine à frites...

À la disposition des clients, une piste de lavage automatique et un distributeur de produits de lavage, payables avec des jetons.

Comment limiter l'attente aux caisses en maintenant des prix bas, Y compris dans les petites stations-service? C'est le dilemme auquel sont confrontes les adhérents Intermarché, très présents dans les zones rurales où les ventes de carburant sont parfois limitées ou saisonnières. Un dilemme que l'on peut résoudre par une hausse de tarifs, avec tous les risques que cela suppose pour l'image prix du magasin. Mais que la direction de l'enseigne préfère résoudre grâce à un nouveau concept de station 100 % automatique.

« Nos études montrent que le prix est la première préoccupation des automobilistes qui s'approvisionnent chez nous, commente-t-on au siège du groupement. Mais l'attente réelle ou perçue suscite de très nombreuses critiques. » Obligés de patienter une première fois à la pompe, les clients doivent en effet recommencer à la caisse. Et ce double temps d'attente est souvent surestimé et mal vécu. Ces considérations s'ajoutent parfois aux problèmes de sécurité liés à la présence d'un caissier isolé et au fait qu'un tiers des clients effectuent leur plein en dehors des heures d'ouverture de la station. Testé depuis un an à Cadillac (33), ce nouveau concept est déjà un succès. « Nous avons écoulé environ 5 000 m3 de carburant, ce qui est largement au-dessus de nos prévisions, témoigne Jean-Pierre Lestrade, adhérent dans la commune. Les craintes que nous pouvions avoir sur l'utilisation des pompes ou le paiement exclusif par Carte bleue ne se sont pas vérifiées. » I1 faut dire qu'il n'a pas lésiné. Pendant les trois mois suivant l'ouverture, le personnel du magasin était présent dans la station pour assister les clients. L'éclairage, lui aussi, est particulièrement abondant et chaleureux pour rassurer les clients nocturnes. Enfin, 4 des 8 pompes ne distribuent qu'un seul type de carburant. Avantage de ces pompes « express » : leur fonctionnement est plus simple et tout risque d'erreur dans le choix du carburant, qui dissuade souvent la clientèle âgée, est supprimé. « Entre son arrivée dans la station et son départ, le client peut mettre moins de une minute, observe Jean-Pierre Lestrade. Je ne suis pas certain que nous ferions davantage de chiffre avec un caissier. »

Pour des raisons de sécurité, il n'a pas retenu le système d'encaissement automatique en liquide qui existe notamment dans le: stations Esso Express. Tout se paie par carte bancaire, à l'exception des services annexes offert sur le site: des rouleaux de lavage automatique, des distributeurs de boissons chaudes et fraîches, une machine à frites et un distributeur de produits de dépannage (bombe anti-crevaison, piles, mouchoirs, etc.). Et ces différents dispositifs fonctionnent avec des jetons vendus dans un autre distributeur-sécurisé. À terme, l'enseigne prévoit de vendre aussi du gaz en bouteille à l'aide d'un distributeur automatique (actuellement en phase de test), qui devrait être installé à Cadillac avant la fin de l'année.

45000 euros d'économies par an

Résultat: la station attire en priorité les grands rouleurs, comme l'attestent les litrages de gazole supérieurs à la moyenne (65% des volumes contre 55 % dans les points de vente classiques). En outre, elle bénéficie d'une plus grande souplesse en matière de prix. L'absence totale de personnel sur le site - Jean-Pierre Lestrade envisage même de laisser ses fournisseurs approvisionner seuls la station - représente une économie de 45000euros par an, qui permet un alignement des tarifs sur les hypers bordelais.

Reste à savoir si cela suffira à convaincre les adhérents. Pour l'heure, 10 se sont déjà convertis à ce nouveau concept qui concerne potentiellement la moitié du parc hexagonal. Mais le surcoût des pompes automatiques, qui s'élève à environ 30000 € à Cadillac, peut faire réfléchir.

Pour des raisons de sécurité, seul le paiement par carte bancaire a été retenu

La moitié des 8 pompes ne distribue qu'un seul type de carburant.

Source : Reidiboym M., Intermarché opte pour la station automatique, LSA, 12 septembre 2002