RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
L’augmentation du volume musical d’un fond sonore augmente le temps passé par les clients dans le magasin ...
Le chiffre
9%
Les consommateurs à revenu modeste consultent plus volontiers (9%) un(e)...
Une histoire
10 ans pour conquérir un nouveau milliard de consommateurs
Un défi que s'est lancé, il y a 2 ans, le PDG de la...
Epinglé
Fake news et Fake Quotes
Donald Trump a popularisé les fake news. Sa fille Ivanka s'essaye aux fausses...
Astuce
Ne pas payer le cadre. A cuisine identique, le cadre d’un restaurant constitue un...

Histoire

Grasse, la capitale mondiale du parfum

19/08/2012
De la production à l'atelier de parfum. Sublimé par le livre de Patrick Süskind (Le Parfum, Fayard, 1986), les parfums constituent encore aujourd'hui des produits de rêve dont la ville de Grasse en est la capitale mondiale.

L'alambic, le symbole du parfum

Une usine à visiter

Grasse, la capitale mondiale du parfum

A quelques kilomètres de la mer Méditerranée, connue pour être la capitale historique de la parfumerie, Grasse (Alpes Maritimes, France) est une citée médiévale, fondée au septième siècle, dans un mélange d'architecture génoise et provençale avec ses maisons, ses places, ses arcades, ses rues étroites et sinueuses, ses traverses et ses fortes rampes. Grasse se dresse sur les contreforts des Alpes provençales, à 350 mètres d'altitude. Cette petite ville provençale domine de vastes plaines parfumées par les roses, les jasmins et les oliviers.

Si au seizième siècle, Grasse, ville de tanneurs, va se spécialiser dans l'industrie des gants parfumés. Molinard, tanneur à Grasse a l’idée de créer des gants en cuir parfumé. Il en offre une paire à Catherine de Médicis qui est séduite par le cadeau. Dés lors, le produit se répand à la Cour et dans toute la Haute Société et il fit de Grasse une réputation mondiale

Dès le dix-huitième siècle, les gantiers parfumeurs se séparent des tanneurs et se consacrent exclusivement au parfum. Au dix-neuvième siècle, la ville s'industrialise et la plupart de ses producteurs de parfums possèdent dans le monde entier des exploitations cultivant les plantes aromatiques. Grasse devient la capitale mondiale du parfum grâce aux senteurs rares du pays de Grasse (lavande, myrte, jasmin, rose, fleur d'oranger sauvage, Mimosa) Dès le vingtième siècle, l'introduction de la chimie permet l'apparition de produits de synthèse et d'arômes synthétiques. Aujourd’hui encore, si les industries traditionnelles de parfum (Fragonard, Galimard et Molinard) ne produisent de parfum que principalement pour le tourisme, de grandes usines modernes se spécialisent dans les aromates et parfums industriels (Robertet, Arthes, Charabot, Mane).

Utilisant leur renommée, Trois parfumeries, Fragonard, Galimard et Molinard ouvrent leurs portes au public et proposent des visites guidées gratuites, l'occasion d'expliquer les procédés de fabrication du parfum. Une activité originale est proposée aux visiteurs : créer son propre parfum

Les fleurs de Grasse ont fait la renommée de la ville

Le laboratoire d'élaboration des parfums

Les produits sont commercialisés à la sortie de la visite du laboratoire

Principales entreprises

Activités

Chiffre d'Affaires

Robertet

Parfums et aromates

207 M€

Tournaire

Emballages

31 M€

Expressions Parfumées

Parfum

22 M€

Orgasynth Industries

Produits de synthèse

15 M€

Laboratoire Monique Rémy

Matières premières pour la Parfumerie

13 M€

Arthes

Parfums

NC

 

L'atelier de création de parfum

Surfant sur la tendance à l'égonomie, l'atelier de création de parfum, ludique et pédagogique invite chaque élève parfumeur à créer son propre parfum sous les conseils d'un maître parfumeur maison. L'activité est une séance d'olfaction de dizaines essences disposées sur des plateaux pivotants. Chaque créateur emporte son eau de parfum et peut s'il le désire recommander à tout moment sa création. Certaines parfumeries proposent aussi de participer à toutes les étapes de sa fabrication allant du ramassage de fleurs à la mise en flacon du parfum.

L'originalité de la démarche consiste à proposer au consommateur de réaliser un rêve : créer un objet personnel, exclusif, de manière facile (avec le soutien d'un parfumeur professionnel), qui plaît au créateur et qui lui permettra de bénéficier de l'admiration et de la reconnaissance de son entourage.

Pour transformer le consommateur en en créateur de parfum, le parfumeur maison va présenter les différents produits de base et les techniques utilisées pour les accorder. Au cours d'une approche vivante et conviviale, le Nez va expliquera, pas à pas, l’architecture d’un bon parfum, avec ses notes de tête, de coeur et de fond. Il va faire évaluer votre sensibilité olfactive, puis présenter une classification des grandes familles d’odeurs avec leurs composants typiques, et décrire les principes d’un mélange harmonieux.

Au consommateur ensuite de jouer, en donnant libre cours à son imagination en composant son parfum exclusif, qu'il vous emportera dans un flacon personnalisé à son nom. Cerise sur le gâteau, ce parfum pourra ensuite être commandé par correspondance.

Le studio des fragrances, L'atelier de création de parfum de Galimard

Le Nez va assister la consommatrice dans la création de son parfum

La consommatrice va apprendre à respirer, à évaluer et à doser son parfum

Et pour couronner le tout, le parfum élaboré est présenté dans une bouteille au couvercle personnalisé

 

 

Le parfum et son usage

Le parfum a connu deux utilisations. Tout d'abord religieuse. Le parfum est un instrument de communication et de purification entre les dieux et les hommes. Et ils sont nombreux : la myrrhe, l’encens, résine à l’odeur pénétrante, l’iris, dont les racines sentent la violette, le lotus, le lis, le safran, dont les étamines ont un parfum âcre et brûlant, la cannelle ou cinnamome, sorte de laurier originaire de Ceylan, le styrax ou storax, qui signifie arbre ou baume, dont on tire, en incisant une résine, le benjoin, etc.

Les Egyptiens s'enduisent d'huile parfumée et pratiquent des ablutions devant les autels des Dieux. Chez les Grecs, le parfum suggère la présence des dieux. Même les rois Mages apportent à Jésus de l'or mais aussi de l'encens et de la myrrhe. L'Eglise catholique perpétue encore aujourd'hui l'usage de l'encens et le diable sent le soufre. Ensuite profane. A toutes les époques, les êtres humains ont cherché à parfumer leurs corps et leur maison car les huiles parfumées possédaient des vertus médicinales. Les Egyptiens les utilisaient pour les yeux et la peau et la reine d'Egypte, Cléopâtre parfumait son bain au lait d'ânesse avec des pétales de roses; les Grecs pour soigner les malades. Au Moyen-âge, la population se baignait dans des eaux parfumées. A la renaissance, pour lutter contre la puanteur, suite à l'interdiction de bains par les autorités religieuses et médicales, les parfums sont fréquemment utilisés. Vers le milieu du seizième siècle, Catherine de Médicis, se lasse des parfums exotiques qu’elle faisait venir d’Orient à grands frais et demande à l’un de ses savants, le Florentin Tombarelli, de transformer les fleurs les plus odorantes des bords de la Méditerranée provençale en essences précieuses. Au dix-huitième siècle, les parfums déclinent propreté et coquetterie.

Le nez du parfumeur

Artiste et technicien, le parfumeur est d'abord un nez, qui respire et invente les parfums. Autour de son orgue à parfums (une sorte de laboratoire miniature), il va composer un parfum au départ d'odeurs qu'il va sentir sur des mouillettes de papier. Il va chercher à développer une harmonie de senteurs qui créera la personnalité définitive du parfum.

Aujourd'hui, environ mille parfumeurs travaillent dans le monde entier et à peine cinquante d'entre eux sont des Nez, capables de créer des parfums originaux. Grasse demeure la principale cité où l'on forme ces Nez.

L'orgue à parfum, la table de travail du parfumeur

Les essences de fleurs sont soigneusement dosées

Le parfum, un plaisir hédoniste

Le parfum est une association en consistance et en fragrance de trois notes : la note de tête qui caractérise les produits volatils et peu tenaces comme par exemple la bergamote, le citron et la mandarine (elle tient moins de 2 heures), la note de coeur composée le plus souvent de fleurs, comme la rose, le jasmin, et l'ylang-ylang, sa durée de persistance est d'environ 4 heures et la note de fond qui fixe le parfum et composée de matières premières telles que la mousse de chêne, le santal et le patchouli.

Cette formule devient, en fonction du degré de concentration, du parfum (20% de concentré), de l'eau de toilette (10% de concentré), de l'eau de cologne (5-6% de concentré).

Le parfum laisse une signature, une image olfactive partout où son propriétaire passe. L'âme du parfum ne serait pas complète sans un habillage adapté à sa personnalité. Le nom, l'image, le dessin du flacon type le parfum qui ne sera pas porté par hasard. Pour le consommateur, choisir un parfum, c'est aussi choisir son image et un habillage. Aujourd'hui 9 femmes sur dix se parfument et un homme sur deux.

Le parfum rencontre un succès certain auprès des consommatrices et parfois des consommateurs
Le parfum fait toujours rêver

Un large assortiment est proposé aux consommatrices

Le Kit à parfum, la possibilité pour le consommateur de créer son propre parfum
Le plaisir des sens est complet, après le nez, la bouche ...

Merci à Galimard, Molinard et Fragonard.