RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
L’augmentation du volume musical d’un fond sonore augmente le temps passé par les clients dans le magasin ...
Le chiffre
1003
En 2012, 1.003 fraudes à la banque par internet ont permis de dérober un montant...
Une histoire
Prédire les déplacements futurs du consommateur grâce au téléphone portable
La technologie prédictive va-t-elle...
Epinglé
Légende urbaine d'extrême droite
Quand une "fake news" de Jan Jambon sème la pagaille dans le gouvernement flamand...
Astuce
Choisir un produit nécessite de comparer les prix avec d'autres sites internet, ceux...

Formation > Publications

Les métiers de la publicité

20/08/2012

Le Copywriter

Rédacteur spécialisé dans l’écriture de textes publicitaires au départ d’un argumentaire élaboré par le département stratégique. Bilingue (parfois trilingue), la maîtrise de la langue maternelle doit être parfaite et la « plume » excellente. Généralement, le copywriter fait preuve de créativité, doit pouvoir travailler en équipe et maîtriser les courants de pensée et l’environnement marketing et communicationnel qui l’entoure. Le diplôme demandé est préférentiellement universitaire (licence en communication ou journalisme). Ce profil se retrouve plus souvent en agence de publicité ou de communication que chez l’annonceur.

L’advertising executive

Généralement gradué ou de formation secondaire, l’executive est chargé de réaliser des actions ponctuelles décidées en matière de publicité. Il est bilingue car il doit savoir communiquer de manière opérationnelle avec les fournisseurs (imprimeurs, sous-traitants d’évènements, graphistes, concepteurs, etc.), les clients et les départements marketing et communication. Il gère des activités concrètes comme l’envoi d’un mailing ou d’un document publicitaire, la mise en place d’un matériel de PLV (publicité sur le lieu de vente), la diffusion d’un échantillon, etc. Il gère aussi le budget relatif à l’action. Ce profil se retrouve aussi bien chez l’annonceur qu’en agence de publicité ou de communication. En résumé : il s’agit d’un bon exécutant, débrouillard, sachant travailleur sous stress et communiquant aisément.

Le Media planner

Présent dans les agences de publicité et d’achat d’espace, il s’agit d’un spécialiste pointu qui achète les espaces nécessaires à la diffusion publicitaire (achats d’écran publicitaire en radio, TV, affichage, PQ ou PM). Capable de calcul précis, il maîtrise les techniques de gestion de coûts et les logiciels d’achat d’espace. Il n’existe pas aujourd’hui, à ma connaissance de formation sur le marché. Souvent, recruté par une entreprise, il est formé sur le tas même si au départ, il dispose d’une formation à orientation économique, sociale et communication et d’un niveau de bilinguisme opérationnel élevé.

L’Infographiste

Spécialiste chargé de la réalisation sur ordinateur des documents publicitaires ou d'adapter les textes sur ordinateur. De formation publicitaire, il maîtrise les logiciels informatiques nécessaires à la réalisation de documents publicitaires. Souvent, il contribue au développement de sites Web sans être un spécialiste de la programmation. Le bilinguisme constitue un atout sans être une nécessité. Ce profil se retrouve plus souvent en agence de publicité ou de communication que chez l’annonceur.

L’Art director

Responsable publicitaire chargé des relations clientèle et de la définition des stratégies publicitaires. Ce profil se retrouve presque exclusivement en agence de publicité ou de communication. Excellent communicateur et vendeur, il gère les contacts avec les Annonceurs. De formation universitaire à orientation communication ou publicité ou éventuellement sciences humaines. A terme, il est amené à gérer une agence. Le bilinguisme (trilinguisme) est une nécessité.

Le Créatif

Spécialiste chargé de la création publicitaire (conceptualisation). Ce profil se retrouve presque exclusivement en agence de publicité ou de communication. Souvent, son coup de crayon conditionne son engagement. De formation artistique, il doit posséder  des qualités créatives et comprendre les courants de pensée et l’environnement marketing et communicationnel qui l’entoure. Le bilinguisme (trilinguisme) est une nécessité.