RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
SI vous désirez faire le tour du monde, il faut épargner auparavant ... ...
Le chiffre
58%
4 familles sur 10 reçoivent une liste du matériel scolaire à acheter, et cela, de...
Une histoire
Marketing et familles recomposées :le nouvel outil de marketing de Disney !
Jadis, la famille traditionnelle composait...
Epinglé
Tendances alimentaires en Belgique
Le rapport Weber Shandwick constitue une source intéressante pour comprendre les...
Astuce
Pour éviter de devoir accepter la demande d’un vendeur, les consommateurs...

Histoire

Quand le prix devient publicité

01/09/2012
Des prix bas qui profitent à tous : la campagne des magasins U concernant le prix du lait joue sur la transparence pour inciter à l'achat. Info ou intox pour le commerce qui profite à tous ?

Débat sempiternel entre la distribution et la production. Qui abuse de sa position pour imposer la marge qui lui convient ?

Les magasins U apportent une réponse originale en décortiquant le prix du lait sur le thème des prix bas qui profitent à tous.

  • Prix total du lait UHT demi-écrémé U Bio : 0,99 €
  • Prix du transport et du conditionnement : 0,34 €
  • TVA : 0,05 €
  • Charges et rémunération du magasin U : 0,17 €
  • Producteur de lait : 0,43 €

Et U d'argumenter qu'il est fier du prix car il respecte le travail des producteurs de lait en France. Pour la première fois, un distributeur communique sur sa marge brute. En Belgique, la frilosité est de mise et la grande distribution évite d'aborder cette thématique. Sans doute car le lait de marque de distributeur (demi-écrémé vendu aux alentours de 0,54 €) ne laisse qu'une faible rémunération au producteur.

Le positionnement original de la marque sur le prix pourrait attirer des consommateurs plus soucieux du respect des producteurs et des productions locales. Le hic : le produit présenté (lait Bio) ne constitue pas, loin s'en faut, le produit le plus vendu dans les rayons. Alors effet d'annonce ou véritable transparence ? Au consommateur à trancher !