RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Diffuser une musique dans un magasin augmente les ventes ...
Le chiffre
60%
60% des consommateurs qui font les soldes achètent des vêtements féminins. ...
Une histoire
Le coup de téléphone providentiel
Un appel téléphonique anodin peut parfois se révéler être une arnaque....
Epinglé
Buffl, the mobile survey as design tool
Comment encourager une cible à participer à une enquête. Une application veut...
Astuce
La culture sous serre consomme beaucoup d'énergie, ce qui contribue au...

Histoire

Quand le prix devient publicité

01/09/2012
Des prix bas qui profitent à tous : la campagne des magasins U concernant le prix du lait joue sur la transparence pour inciter à l'achat. Info ou intox pour le commerce qui profite à tous ?

Débat sempiternel entre la distribution et la production. Qui abuse de sa position pour imposer la marge qui lui convient ?

Les magasins U apportent une réponse originale en décortiquant le prix du lait sur le thème des prix bas qui profitent à tous.

  • Prix total du lait UHT demi-écrémé U Bio : 0,99 €
  • Prix du transport et du conditionnement : 0,34 €
  • TVA : 0,05 €
  • Charges et rémunération du magasin U : 0,17 €
  • Producteur de lait : 0,43 €

Et U d'argumenter qu'il est fier du prix car il respecte le travail des producteurs de lait en France. Pour la première fois, un distributeur communique sur sa marge brute. En Belgique, la frilosité est de mise et la grande distribution évite d'aborder cette thématique. Sans doute car le lait de marque de distributeur (demi-écrémé vendu aux alentours de 0,54 €) ne laisse qu'une faible rémunération au producteur.

Le positionnement original de la marque sur le prix pourrait attirer des consommateurs plus soucieux du respect des producteurs et des productions locales. Le hic : le produit présenté (lait Bio) ne constitue pas, loin s'en faut, le produit le plus vendu dans les rayons. Alors effet d'annonce ou véritable transparence ? Au consommateur à trancher !