RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Les belges ne consomment pas tous les mêmes légumes. ...
Le chiffre
92%
La rentrée scolaire constitue un moment important de consommation pour les revenus...
Une histoire
E-reputation
Cette manie développée par nombre d'Internautes consiste à vérifier l'état de son e-réputation sur...
Epinglé
Tendances alimentaires en Belgique
Le rapport Weber Shandwick constitue une source intéressante pour comprendre les...
Astuce
Préparer sa visite. De nombreux sites proposent des informations sur les prix...

Recherche

Delhaize se sur-emballe un peu vite !

08/02/2019
Quand la frontière entre Greening et Greenwashing s'estompe.

Delhaize au coeur d'une polémique

 

Une action de fidélisation de la  chaîne de supermarchés Delhaize est au coeur d'une polémique liée à l'utilisation d'emballages plastique superflus. Pourtant tout avait bien commencé. le supermarché proposant une action ludique de fidélisation qui consiste à collectionner des pièces en plastique permettant aux enfants de construire leur propre supermarché miniature en collectant, par tranche de 20 euros d'achat, les pièces nécessaires à la construction.

Toutefois, les pièces à collectionner étaient placées dans des barquettes plastique emballées, à nouveau, dans du plastique. La réaction des internautes et des réseaux sociaux ne s'est pas fait attendre. Les critiques sur le suremballage ont fusé de toutes parts et la marque s'est sentie obligée de s'excuser par voie de presse.

D'autant que la campagne de gaming, hasard du calendrier, se déroulait au même moment que l'engagement du CEO de Delhaize, Xavier Piesvaux dans la campagne "Sign For my future" en vue d'encourager les politiques belges à mettre en oeuvre une politique climatique plus ambitieuse.

Mea Culpa

À l’heure où les marches pour le climat se succèdent, nous reconnaissons qu’il s’agit d’une erreur de jugement que nous aurions dû anticiper. Nous nous en excusons", déclare la marque qui a reconnu son erreur et a proposé des mesures correctives.

"On s'est un peu emballé. Et on s’est beaucoup trompé. En voulant faire plaisir aux enfants, nous avons surtout énervé les parents. Et ils ont eu raison de réagir. En effet, vous avez été nombreux à nous faire remarquer que nos jouets ‘Delhaize Shop’ étaient inutilement présentés dans des emballages en plastique, accompagnés d’une barquette en plastique.

"Afin de la réparer au plus vite, nous avons besoin de votre aide : dès aujourd’hui, nous vous invitons à recycler les emballages en les jetant dans des caisses spécialement prévues à cet effet, qui seront placées dans les magasins dans les prochains jours. Ces emballages seront ensuite collectés et intégralement recyclés.

De plus, nous nous engageons à soutenir logistiquement et financièrement une organisation environnementale, qui aura pour mission de compenser l’empreinte écologique causée par notre action, au travers d’un impact positif sur l’environnement.

 

 



"On s'est un peu emballé. Et on s’est beaucoup trompé. En voulant faire plaisir aux enfants, nous avons surtout énervé les parents. Et ils ont eu raison de réagir. En effet, vous avez été nombreux à nous faire remarquer que nos jouets ‘Delhaize Shop’ étaient inutilement présentés dans des emballages en plastique, accompagnés d’une barquette en plastique.

À l’heure où les marches pour le climat se succèdent, nous reconnaissons qu’il s’agit d’une erreur de jugement que nous aurions dû anticiper. Nous nous en excusons", déclare la marque qui a reconnu son erreur et a proposé des mesures correctives.

"Afin de la réparer au plus vite, nous avons besoin de votre aide : dès aujourd’hui, nous vous invitons à recycler les emballages en les jetant dans des caisses spécialement prévues à cet effet, qui seront placées dans les magasins dans les prochains jours. Ces emballages seront ensuite collectés et intégralement recyclés.

De plus, nous nous engageons à soutenir logistiquement et financièrement une organisation environnementale, qui aura pour mission de compenser l’empreinte écologique causée par notre action, au travers d’un impact positif sur l’environnement. 

Ces gestes, nous l’espérons, témoigneront de nos efforts incessants pour diminuer notre impact environnemental et minimaliser l’utilisation du plastique. Ils rejoindront les nombreuses autres initiatives que nous prenons au quotidien et que nous continuerons à prendre afin de vous proposer un supermarché toujours plus vert et plus durable..."

La polémique s'éteint, Delhaize s'en sort bien, le climat et le greening, moins bien

En réagissant rapidement à la polémique qui prenait de l'ampleur, la marque a réussi à la limiter. par contre, l'alliance  "Sign For my future" suscite de nombreuses interrogations et débats multiples. Si l'objectif n'est pas remis en cause - développer un système soutenable du point de vue social, environnemental et climatique -,  la manière d'y arriver, et notamment, la volonté d'alliance avec le monde de l'entreprise fait débat : fallait-il associer des entreprises qui sont connues pour leurs activités de greenwashing ou du moins, pour leur soutien opportuniste à la protection de l'environnement ? Un message imposé est-il acceptable dans un milieu où la tradition est à la co-construction de la communication ? Le secteur privé doit-il participer à la définition de messages d'intérêt général, quitte à les formater ? Qu'en est-il de l'intégration des revendications sociales ? Et même si des entreprises participantes sont actives en matière de protection de l'environnement (greening), ne risquent-elles pas de récupérer la campagne ?

Les ONG demeurent partagées. Certaines identifient les risques de manipulation et de récupération. D'autres estiment que l'action est une manière de dépasser le cercle des convaincus, de faire réagir en Flandre là où un parti, la NVA affirme son climatoscepticisme.