RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Plus la durée d’une promotion est limitée, plus le consommateur choisit le produit suggéré. ...
Le chiffre
92%
La rentrée scolaire constitue un moment important de consommation pour les revenus...
Une histoire
FaceBook : le propriétaire du compte n'est pas toujours celui que l'on croit !
9% des comptes ne respectent pas...
Epinglé
Espelette, la capitale du piment
Miser sur un produit phare pour dynamiser un village : Espelette l'a...
Astuce
Plus la durée d’une promotion est limitée, plus le consommateur choisit le...

Services > Recherche

Pour lutter contre l'attractivité des hypermarchés de la périphérie strasbourgeoise, les petites villes voisines musclent leur équipement commercial. Une chance pour les indépendants qui grignotent des parts de marché alors que les succursalistes finissent par se concurrencer eux-mêmes.
Deux projets - création d'un centre commercial de 20000 m2 et agrandissement d'un autre proche du centre-ville - ont modifié profondément la donne dans la préfecture limousine.
Les SELs (systèmes d'échanges locaux) se développent depuis quelques années en Belgique. Le point sur leur développement.
Lors d'une négociation commerciale, fournisseurs et distributeurs négocient les marges. Au départ d'un tarif proposé par le fournisseur, diverses marges sont octroyées connues sous la dénomination de marge avant et arrière.
Prendre la décision de s'implanter sur un nouveau marché est lourde de conséquence. Le Global Retail Development Index (GRDI) développé par AT KEARNEY est un véritable outil d'aide à la décision.
Les promotions font partie des outils de base du marketing des distributeurs et des fabricants. Certaines d'entre elles connaissent un succès retentissant, d'autres pas. Pourquoi ? Très souvent, les promos sont encore développées sans véritable stratégie, tout simplement par manque d'informations pertinentes. Avec le risque de faire fausse route. La connaissance du «shopper» et de son fonctionnement apporte un éclairage d'une richesse opérationnelle précieuse pour accroître les performances des actions promotionnelles
Le rôle des Marques de Distributeurs (Private Labels) vis-à-vis des consommateurs. Leur évolution, leur avenir par rapport aux marques nationales, les conditions de réussite de leur implantation.
Aménagement de point de vente : le bricolage plaisir
Le « shopper Relation Marketing » vise avant tout à affiner le marketing de distribution, pour les fabricants et les distributeurs. Mais l'approche «shopper» ne s'applique pas seulement à la distribution; elle peut se montrer d'une très grande efficacité dans tous les domaines caractérisés par une relation de vente achat, y compris le business to business. Le cas exposé ci-après en est un bel exemple.
En 2002, Philippe MOATI, directeur de recherche au CREDOC et spécialiste des marchés, estimait que la grande distribution aborde un virage périlleux : le passage d’une consommation de masse à une consommation individualisée, qui risque de marginaliser l’hypermarché. Une interview parue dans LSA.