RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Femmes et hommes apprécient dans les magasins la même ambiance musicale ...
Le chiffre
-13%
En général, les consommateurs membres des groupes sociaux inférieurs sont moins...
Une histoire
Les alcools contrefaits : de gros gains pour détruire la santé
II existe beaucoup de contrefaçons dans le domaine des...
Epinglé
Le sapin de Noël, une success story mondiale
D'où la tradition du sapin de Noël provient-elle ? Découvrez sa décoration...
Astuce
Laisser le libre choix au consommateur de cliquer ou non sur un bouton augmente le...

Histoire

Finalement Jean Saint Pierre et Nicole se font servir. Le repas terminé, ils demandent l'addition et paient en argent liquide. Au moment de partir, ils récupèrent les billets et oublient les pièces...

Certains restaurateurs rendent la monnaie en plaçant dans la soucoupe (de bas en haut): les pièces, l'addition et les billets. Un consommateur pressé récupère les billets et oublie les pièces cachées sous l'addition.

D'autres restaurateurs, parfois les mêmes, abusent le consommateur en proposant une carte de vins pas toujours très claire. Ainsi, si le client commande un bordeaux à 6,69 euro la bouteille, il reçoit une facture de 13,38 euro la bouteille. Ce n'est qu'en vérifiant sur la carte que le consommateur constate qu'il s'agit d'une demi-bouteille. Mais l'indication figurait en petits caractères.

Il convient de vérifier systématiquement l'addition, les prix pratiqués (au besoin redemander la carte), la monnaie rendue. Avant de consommer, le consommateur peut demander que la bouteille de vin ou d'eau soit débouchée devant lui pour s'assurer de l'adéquation entre le vin (ou l'eau) annoncé, le contenu de la bouteille et le prix payé.