RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Recevoir un produit gratuit à l'achat d'un autre c'est faire une bonne affaire ! ...
Le chiffre
3 sur 5
Avant les courses, proposes-tu parfois des produits à acheter ? Trois jeunes sur...
Une histoire
Prédire les déplacements futurs du consommateur grâce au téléphone portable
La technologie prédictive va-t-elle...
Epinglé
Les Halles
Vers une nouvelle dynamique urbaine ? ...
Astuce
Présenter plusieurs fois la même information renforce la familiarité du...

Recherche

Lourdes

Le miracle des marchands du temple

06/11/2021
Charity Business bien ordonné passe par soi-même !
 

Ville connue et reconnue, Lourdes est le lieu de pèlerinage le plus connu et le plus fréquenté en France. chaque année plus de 5 millions de visiteurs viennent à Lourdes.Lourdes est souvent considérée comme une ville seulement religieuse, mais c’est oublier que le Charity Business y occupe une place prépondérante. Rien que l'hébergement touristique est époustouflante. Plus de 200 hôtels, 11 campings, de nombreuses maisons religieuses, des maisons d'hôtes, des gîtes ruraux, des locations de meublés et des résidences de tourisme. Car, il faut faire face à l'afflux de pèlerins, et la ville s'est dotée d'une infrastructure hôtelière démesurée en comparaison de sa taille (16.300 habitants).
.

Pélerin, bienvenue

Un séjour à Lourdes s'articule souvent autour de la visite des sanctuaires, le pèlerinage.
 
  
 

Dérapage au pays des miracles

Il serait faux de croire que toute activité religieuse exclut une quelconque activité commerciale.Tout est affaire de consommation et d'augmentation de la dépense moyenne par visiteur. Il y a bien sûr la possibilité de se déplacer en petit train pour rejoindre le "petit Lourdes", le "Musée de Cire", le "Cinéma de Bernadette" et même les "sanctuaires".

  
  
 
La ville capitalise sur le religieux pour proposer de nombreuses activités touristiques comme la visite de son château fort ou l'ascension du Pic du Jer. Viennent ensuite les Pyrénées, terrain propice pour les randonnées et excursions ''nature'' vers le Pic du Midi de Bigorre, le Cirque de Gavarnie, le Pont d'Espagne dans le Parc National des Pyrénées avec des promotions adaptées.
 
  
 
Et les professionnels du Charity Business d'agir de concert, pour encourager le chaland à passer le seuil de la porte de sa boutique. Les exemples sont nombreux pour illustrer un marketing bien rôdé.
 
A la grotte miraculeuse de Lourdes, Bernadette Soubirous aurait croisé la Vierge 18 fois. La grotte de Massabielle ne produit pas d’eau miraculeuse, selon l’Eglise catholique. Mais dans les commerces avoisinants, les flacons vides attendent les touristes pour être rempli de cette eau aux vertus miraculeuses inexistantes. Détail croustillant, une enseigne située juste au dessus des flacons vides identifie le lieu comme une "parapharmacie".
 
  
 

Les productions religieuses made in "Ora et Labora" sont proposées à tout-va. Des abbayes vendent leurs produits de bouche et leurs articles religieux. Des librairies proposent une offre spécifique centrée sur le religieux, la santé. Parfois même en lien avec l'actualité du moment comme la prière pour anéantir la Covid-19 (!) ou les délivrances et guérisons par le jeüne. Exercice illégal de la médecine ? Ce n'est sans doute par la volonté de l'auteur mais cela laisse sceptique. Quoique pour rester branché, rien ne vaut la montre Notre Dame de Lourdes, la médaille du souvenir ou la statue de la Vierge (grandeur nature).

 

 

Les divers saints sont nombreux à être sollicités aux devantures des commerces et même le Saint Siège est réquisitionné pour promouvoir le commerce.