RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Seul un commerçant victime d'une pratique commerciale déloyale, peut porter plainte, en Belgique, auprès du SPF Économie. ...
Le chiffre
1221
1221 habitants ont dénoncé aux autorités fiscales des comportements suspects de...
Une histoire
Comment se faire offrir un beau cadeau de mariage?
Il arrive parfois que le consommateur utilise lui-même l'une ou...
Epinglé
Les promos ne sont pas toutes de bonnes affaires
Un produit acheté, un offert, trois pour le prix de 2, 2+2 gratuits : ces...
Astuce
Proposer un placement à 5,00% plutôt que 4,99% est perçu comme plus attractif par...

Recherche

Les dépenses de consommation des hommes augmentent lorsque la population féminine se fait rare

15/08/2012
Résultats étonnants, seraient-ils influencés par notre cerveau reptilien ?

L’étude réalisée par l’Université américaine du Minnesota montre que, quand les hommes croient que les femmes sont moins nombreuses dans la population, ils dépensent davantage, épargnent 42% en moins et empruntent plus.

L’étude consistait, après avoir fait lire des articles mentionnant une population locale plus fournie en hommes ou l’inverse, à interroger les hommes sur les montants qu’ils souhaiteraient économiser et emprunter chaque mois.

De plus, en comparant les dépenses des hommes célibataires et leur taux d’endettement, les chercheurs ont constaté que les hommes dépensaient jusqu’à 2.765 euros de plus lorsque la population féminine était moins nombreuse.

La théorie de la sélection naturelle de Charles Darwin expliquerait les raisons de ce comportement. Comme pour le monde animal où les mâles tentent de séduire les femelles par différents moyens disponibles comme combats, danses, statut social…, les hommes utiliseraient l’argent comme outil de séduction. Mais tous ne sont pas prêts à s’endetter complètement, même si les femmes, lorsqu’elles se perçoivent en minorité, déclarent attendre plus de cadeaux de leurs partenaires.

Source

Griskevicius, Vladas, Tybur, Joshua M.; Ackerman, Joshua M.; Delton, Andrew W.; Robertson, Theresa E.; White, Andrew E., The financial consequences of too many men: Sex ratio effects on saving, borrowing, and spending, Journal of Personality and Social Psychology, Vol 102(1), 69-80. doi: 10.1037/a0024761, Jan 2012

Duplicate entry '0' for key 'PRIMARY'