RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Le nombre de décès dus à des catastrophes naturelles a diminué de moitié au cours du siècle dernier. ...
Le chiffre
92%
La rentrée scolaire constitue un moment important de consommation pour les revenus...
Une histoire
Bitcoin
Bitcoin, le lingot d'or virtuel créé par un inconnu et un algorithme virtuel s'accumulerait-il sous la forme...
Epinglé
Noël en Alsace
L'Alsace est souvent perçu comme le berceau des marchés de Noël, eux-mêmes issus...
Astuce
Choisir le moment psychologique pour obtenir une réduction de prix est...

Recherche

Communication et publicité : 2 campagnes pour les jeux de hasard

15/08/2012
Loxo, Lotto : 2 produits de la Loterie Nationale, 2 approches publicitaires différentes.

Loxo

versus

Lotto

Publicis se multiplie par deux ce mois-ci pour le compte de la Loterie Nationale. A gauche, Loxo, le xième jeu à gratter. A droite, le Lotto et les éternelles cagnottes de fin d'année. Mais comment l'agence s'en sort-elle pour ne pas se noyer dans les chiffres? Réponse sur deux bulletins de participation.

État des lieux

Loxo est le nouveau jeu à gratter de la Loterie Nationale. Le joueur doit dénicher des chenilles. Plus il en trouve, plus il gagne. Sans pour autant se gratter la tête.

200 millions, 200 millions, 200 millions... Périodiquement, la Loterie Nationale met d'énormes cagnottes en jeu pour faire baver le joueur.

Stratégie

Les jeux à gratter s'usent vite auprès du public. Comme tous le: autres, le Loxo est un jeu d'achat spontané. La pub a donc pour mission de remettre le produit à l'esprit des joueurs. Bref, il est nécessaire et important de leur donner un rendez-vous. Et pourquoi pas avec un autre animal? Et tant qu'on y est avec trois au quatre animaux. A la queuleuleuh...

Depuis un an et demi, l'agence a mis en place le concept "Tout vous rappelle de jouer au Lotto " basé sur une escalade de catastrophes. Aujourd'hui, la grosse difficulté est de garder la sympathie déclenchée par ces calamités. Surtout pour un cinquième film. En plus, pour ces cagnottes de fin d'année, le message est essentiellement tactique. II faut tout simplement faire péter le champagne.

Exécution

Nozon a donné vie aux chenilles en faisant bien attention de ne pas les faire appartenir à des univers existants (Pixar, Dreamworks, etc.). Le traitement de la 3D n'est pas "enfantin". Le graphisme est volontairement plus adulte, moins léché et surtout plus guerrier. Normal, lorsque les chenilles ont ordre de se mettre aux abris. Le film est exécuté sur 20 secondes. De quoi être efficace en terme de répétition.

Kris & Nico, les réalisateurs, donnent au film un côté désuet. En terme de look et d'attitude, il est complètement "Jour de France" des 70's. Le spectateur sent que ce n'est pas la fête chez n'importe qui. Le décor est chargé d'objets hétéroclites. Les protagonistes très proutemachère ont accumulé les objets que le bouchon de champagne fou (on pense au chat de Gaston Lagaffe) éclate dans un ralenti d'enfer.

Originalité

Le lancement s'est fait en télévision. Les chenilles doivent se mettre aux abris avant le grattage fatidique. Média souple, la radio prend le relais et permet de faire le lien entre la fin de l'existence chenilles et l'arrivée des escargots, héros de la prochaine vague. La vie est un éternel recommencement; la stratégie, un relancement perpétuel. Saga installée.

Publicis maintient la qualité de la saga, parvient à nourrir le concept original et n'hésite déjà pas à jouer le clin d’œil dans le clin d’œil. Après avoir tout détruit sur son passage, le bouchon atterrit finalement sur le bouton de la télévision des pauvres victimes. C'est celle-ci qui délivre le packshot final: "Tout vous rappelle de jouer au Lotto".

Source : Média Marketing
Duplicate entry '0' for key 'PRIMARY'