RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Si la population doit être stratifiée pour tirer un sous-échantillon dans chaque strate, la taille d'un sous-échantillon doit être ...
Le chiffre
20%
20% des habitants de la Belgique ne possédaient pas d'ordinateur en 2012 et 21% ne...
Une histoire
Grasse, la capitale mondiale du parfum
De la production à l'atelier de parfum. Sublimé par le livre de Patrick...
Epinglé
Les gentils et les méchants
Saint Nicolas, Père Noël, Père fouettard, Hàns Tràpp, de Bees, dr wild Jager,...
Astuce
Repérer les habitudes de la population locale permet souvent de se régaler pour un...

Recherche

Le sapin de Noël, une success story mondiale

10/12/2022
D'où la tradition du sapin de Noël provient-elle ? Découvrez sa décoration initiale et pourquoi celle-ci a évolué au fil du temps.

Success story mondiale à la sauce elsassisch

La première mention connue du sapin de Noël ou Wihnàchtsboem date de 1492 à Strasbourg. La coutume se répand du Rhin supérieur dans l'ensemble de l'espace germanique, puis au-delà au 19ème siècle.

Cependant, c'est bien le Noël américain, très influencé par les traditions germaniques dès la fin du 18ème siècle, qui fait de l'arbre décoré un symbole incontournable de Noël.

Le sapin est à l'origine dressé dans des lieux publics. Lorsqu'il fait son entrée dans les maisons, il est souvent accroché au plafond et l'arbre vert symbolise l'espoir du renouveau durant les plus longues nuits de l'hiver. On prend ensuite l'habitude de le poser sur une table ou de lui aménager un coin dans la Stùb (salle principale de la maison).

Un sapin traditionnel au cœur de la maison alsacienne.

0n le décore traditionnellement avec des objets tout simples : pommes, noix, rubans, oblats (hosties non consacrées), bougies, Bredle (biscuits), à partir des années 1850, les pommes sont remplacées progressivement par des boules en verre, dont la plupart sont produites a Meisenthal. Les petits sujets et les guirlandes font également leur apparition.

La question que l'on se pose bien évidemment, pourquoi la décoration traditionnelle s'est-elle modifiée ?
 
La réponse est à trouver chez  les verriers de Meisenthal, pour qui l'adversité a produit des trésors. 

Des pommes fruits aux boules de Noël

Situé aux confins de l'Alsace et de la Lorraine, Meisenthal est un grand centre de production verrière, exploitant le sable fin et pur des alentours. Jusqu'au 19ème siècle, on décorait les sapins de pommes bien rouges (Chrischtkindelsapfel), et de noix appétissantes. Selon la légende, l'apparition des boules en verre serait consécutive à la grande sécheresse de 1858. On ne trouvait alors plus de pommes ni de noix pour décorer les arbres de Noël. Un verrier de Goetzenbruck, près de Meisenthal, eut l'idée de les remplacer par des pommes en verre.
 
 
 
Des boules de Noël pour tous les goûts.
 

Le succès est tel que les artisans donnent naissance, par la suite, à une profusion d'ornements de verre. Néanmoins, la production connaît un coup d'arrêt dans les années 1960 face à la concurrence des décorations en plastique. Depuis 1992, le Centre International d'Art Verrier de Meisenthal fait renaître cette tradition en produisant, chaque année, une boule imaginée par un designer.

Le sapin de la place Kleber à Strasbourg du haut de ses 28 mètres.

Le sapin de la place Kleber à Strasbourg du haut de ses 28 mètres.
 
Le marche de Noël propose des décorations très variées.