RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Un vendeur a le droit de refuser un bon de réduction ...
Le chiffre
+21%
Les consommateurs à revenu modeste (54%) rencontrent plus souvent des difficultés...
Une histoire
Une collecte pour aider un enfant malade
Un consommateur se présente à votre domicile accompagné d’une affichette...
Epinglé
Prévenir les risques de dissémination en Antarctique
Préserver l’environnement dans une région non habitée comme l’Antarctique...
Astuce
Repérer les habitudes de la population locale permet souvent de se régaler pour un...

Recherche

Une arme factice est utilisée dans un braquage sur vingt

13/11/2012
Sur base des déclarations des victimes, la Dernière Heure souligne qu'entre 4 et 6 pc des braquages commis en Belgique le sont avec une arme factice.

Cette information peut surprendre a priori. Mais elle se comprend dans la mesure où les copies ressemblent de plus en plus aux originales et qu'il est difficile pour un œil non averti de faire la distinction entre les deux.

Surtout que cette distinction repose sur les déclaratifs des victimes (!) qui ne sont sans doute pas toujours capables de procéder à cette distinction.En soi l'information n'apporte aucune plus-value mais mal interprétée, elle pourrait suggérer soit que le risque encouru est moins important que prévu et suggérer aux personnes victimes d'un braquage de jouer les héros et d'augmenter les risques, soit qu'il est possible de distinguer le vrai du faux.

Quel est donc l'intérêt de publier une telle information ? A moins de chercher le sensationnalisme ?

Duplicate entry '0' for key 'PRIMARY'