RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
La musique incite à la consommation d’alcool ...
Le chiffre
75%
Trois consommateurs sur quatre connaissent une forme d'économie solidaire : l'achat...
Une histoire
Les hommes s'intéressent à la mode, les femmes s'en inquiétent.
La mode masculine évolue. Les hommes utilisent un...
Epinglé
Les wearables visent les 15-30 ans
Aujourd'hui, l'argument technologique ne suffit plus pour faire vendre. En...
Astuce
Placer des bannières avec la mention cliquer ici renforce la mémorisation de la...

Histoire

Quand une agence manque de coffre

14/04/2013
La disparition des agences bancaires crée un nouveau marché pour les vendeurs de coffres-forts

Depuis plusieurs années, le nombre d'agences bancaires est en diminution. Début 2013, ING annonçait la fermeture de 40 points de vente, BNP Paribas Fortis , 150 agences, - soit une agence sur six -, et Belfius confirmait ce mouvement. Au cours des 20 dernières années, le nombre d'agences bancaires dans notre pays est tombé de 17.800 à ...7.500, selon l’écho. La volonté de réduire les coûts et les changements de comportement de la clientèle (plus de 90% des retraits et 75% des dépôts d'argent aux guichets automatiques, plus de 90% des virements hors agence via internet, téléphones, tablettes et guichets automatiques). Et les salles de coffres disparaissent.

Simultanément, la méfiance des consommateurs vis-à-vis des banques et la peur de voir la garantie sur les dépôts bancaires de plus de 100.000 euros remise en cause ont conduit ces derniers à chercher de nouvelles solutions pour conserver documents importants et argent.

Ainsi, le marché du coffre-fort, en phase de maturité,  connaît une nouvelle dynamique et les coffres-forts au domicile ont aujourd'hui la cote malgré un prix moyen de 450 à 750 euros et une augmentation du risque d’agression et de vol.