RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
43 % des Belges déclarent s'informer via les réseaux sociaux. ...
Le chiffre
69%
A peine deux consommateurs sur trois à revenu modeste déclarent lire les...
Une histoire
Ethique et smartphone : Samsung épinglé
Le respect des travailleurs devient un sujet de préoccupation bien réel....
Epinglé
Le sport connecté
Faire du sport, c'est bon pour la santé. Mais quand celui-ci utilise des bracelets...
Astuce
Identifier le correspondant et les contacts. Toujours demander le nom de la...

Histoire

Quand une agence manque de coffre

14/04/2013
La disparition des agences bancaires crée un nouveau marché pour les vendeurs de coffres-forts

Depuis plusieurs années, le nombre d'agences bancaires est en diminution. Début 2013, ING annonçait la fermeture de 40 points de vente, BNP Paribas Fortis , 150 agences, - soit une agence sur six -, et Belfius confirmait ce mouvement. Au cours des 20 dernières années, le nombre d'agences bancaires dans notre pays est tombé de 17.800 à ...7.500, selon l’écho. La volonté de réduire les coûts et les changements de comportement de la clientèle (plus de 90% des retraits et 75% des dépôts d'argent aux guichets automatiques, plus de 90% des virements hors agence via internet, téléphones, tablettes et guichets automatiques). Et les salles de coffres disparaissent.

Simultanément, la méfiance des consommateurs vis-à-vis des banques et la peur de voir la garantie sur les dépôts bancaires de plus de 100.000 euros remise en cause ont conduit ces derniers à chercher de nouvelles solutions pour conserver documents importants et argent.

Ainsi, le marché du coffre-fort, en phase de maturité,  connaît une nouvelle dynamique et les coffres-forts au domicile ont aujourd'hui la cote malgré un prix moyen de 450 à 750 euros et une augmentation du risque d’agression et de vol.