RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Le poisson pédicure est dangereux pour la santé ...
Le chiffre
29%
Près de trois consommateurs sur dix déclarent avoir déjà réalisé des achats en...
Une histoire
Attend-on trop de la technique ?
les consommateurs supportent mal désormais que la technique ou les services auxquels...
Epinglé
Les promos ne sont pas toutes de bonnes affaires
Un produit acheté, un offert, trois pour le prix de 2, 2+2 gratuits : ces...
Astuce
Suggérer au consommateur qu’il est libre d’accepter ou de refuser augmente...

Recherche > Recherche

Conserver l'Antarctique vierge

04/04/2023
La protection de la péninsule antarctique, un lieu à nul autre pareil, exige des actions spécifiques si l'on souhaite garder cet écrin entouré d'une faune exceptionnelle, préservé de toute dégration.
Conserver l'Antarctique vierge s’inscrit dans les objectifs du développement durable et de développer le tourisme durable.


Différentes mesures sont proposées pour conserver l'Antarctique vierge. Les principales mesures à destination des visiteurs sont détaillées ci-dessous.
  • Ne déposez aucun déchet ou déchet sur terre et ne le jetez pas dans la mer.
  • Ne pas fumer sauf dans les zones désignées des gares ou des camps, pour éviter déchets et risque d'incendie des structures. Ramassez les cendres et les déchets pour les éliminer en dehors de l'Antarctique.
  • Veiller à ce que les déchets soient gérés conformément aux annexes III (déchets élimination) et IV (pollution marine) du Protocole sur la protection de l'environnement Protection du Traité sur l'Antarctique.
  • S'assurer que tous les biens, équipements et déchets sont sécurisés à tout moment de manière à empêcher la dispersion dans l'environnement par des les vents ou la recherche de nourriture de la faune.
  • Ne pas perturber ou polluer les lacs, ruisseaux, rivières ou autres plans d'eau (par exemple en marchant, en vous lavant ou en lavant votre équipement, en jetant pierres, etc...)
  • Ne peignez pas ou ne gravez pas de noms ou d'autres graffitis sur des objets surface naturelle en Antarctique.
  • N'emportez pas de souvenirs, qu'ils soient artificiels, biologiques ou géologiques articles, y compris les plumes, les os, les œufs, la végétation, la terre, les roches, météorites ou fossiles.
  • Placez les tentes et l'équipement sur la neige ou dans des campings précédemment utilisés lorsque c'est possible.
  • N'utilisez pas d'avions, de navires, de petits bateaux, d'aéroglisseurs ou d'autres moyens de transport de manière à perturber la faune, en mer ou sur terre.
  • Évitez de survoler des concentrations d'oiseaux et de mammifères. Suivre la avis dans la Résolution 2 (2004) Lignes directrices pour l'exploitation d'aéronefs à proximité concentrations d'oiseaux en Antarctique.
  • Le remplissage des réservoirs de carburant des petites embarcations doit se faire de manière à garantit que tout déversement peut être contenu, par exemple à bord d'un navire.
  • Vérifiez que les petites embarcations sont exemptes de terre, de plantes ou d'animaux avant début de toute opération navire-terre.
  • Les petites embarcations doivent à tout moment régler leur cap et leur vitesse de manière à minimiser les perturbations de la faune et éviter toute collision avec la faune.
  • N'utilisez pas d'avions, de navires, de petits bateaux, d'aéroglisseurs ou d'autres moyens de transport de manière à perturber la faune, en mer ou sur terre.
  • Évitez de survoler des concentrations d'oiseaux et de mammifères. Suivre la avis dans la Résolution 2 (2004) Lignes directrices pour l'exploitation d'aéronefs à proximité concentrations d'oiseaux en Antarctique.
  • Le remplissage des réservoirs de carburant des petites embarcations doit se faire de manière à garantit que tout déversement peut être contenu, par exemple à bord d'un navire.
  • Vérifiez que les petites embarcations sont exemptes de terre, de plantes ou d'animaux avant début de toute opération navire-terre.
  • Les petites embarcations doivent à tout moment régler leur cap et leur vitesse de manière à minimiser les perturbations de la faune et éviter toute collision avec la faune.
  • Un seul navire peut visiter un site à la fois.
  • Les navires transportant plus de 500passagers ne doivent pas débarquer dans Antarctique.
  • Débarquement des passagers des navires.
  • Maximum de 100 passagers peuvent être à terre d'un navire à à tout moment, à moins que des conseils spécifiques au site nécessitent moins de passagers.Lors des débarquements des navires, maintenir un ratio guide/passager de 1:20 sur tous les sites, à moins que des conseils spécifiques au site nécessitent plus de guides.
Source : IAATO, Association internationale des voyagistes antarctiques
Duplicate entry '0' for key 'PRIMARY'