RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Un smartphone n'offre pas toutes les garanties de sécurité pour un virement ...
Le chiffre
5%
Sur 7.259 tests pratiqués dans l'Union Européenne (4.144 visaient à détecter la...
Une histoire
Comment vendre un autre produit que celui désire ? 2eme partie
La technique de l'amorçage relève de la tromperie et la...
Epinglé
Quand une banque fait du marketing autrement
Une paix durable ne peut être atteinte que si les grands groupes de population...
Astuce
Éviter les jeux de hasard (5 €/semaine) permet d'économiser 2.914 euros après 10...

Histoire

Senseo a changé la façon de boire du café

15/08/2012
Douwe Egberts et Philips se sont associés pour lancer un nouveau concept de préparation et de dégustation du café: Senseo. Pour établir la notoriété de cette nouvelle marque et la positionner sur le marché, l'annonceur a accompagné l'introduction de Senseo par un plan médias d'envergure.

Média Marketing : Senseo est présenté comme un nouveau concept. De quoi s'agit-il?

Jo Van Eynde (J.V.E.): Nous avons créé un nouveau produit, conditionné sous forme de « coffee pads » individuels. Ces derniers contiennent différents mélanges qui confèrent au café Senseo un goût à la fois profond, doux et équilibré. Nous avons trouvé un partenaire, Philips, qui a mis au point un appareil spécifique, lequel permet de préparer en moins d'une minute une ou deux tasses de café frais. Cette cafetière Senseo est disponible dans les commerces spécialisés et dans les grandes surfaces d'appareils électroménagers. Quant aux "coffee pads", ils sont simplement vendus dans les supermarchés.

MM Visez-vous une cible et un marché particuliers?

J.V.E.: Avec l'évolution des goûts des consommateurs, en particulier les jeunes, on voit que le segment du moka continuer à diminuer de façon constante, alors que le segment du café doux ne cesse de progresser. En outre, suite à des recherches menées par les départements marketing de Sara Lee (groupe auquel appartient Philips Senseo, Douwe-Egberts, ndlr) pendant cinq ans, nous avons fait deux constats: d'une part, pas mal de consommateurs de café n'aiment pas l'amertume du café. Par ailleurs on a observé une évolution de la société vers des ménages de plus en plus petits et des consommations plus individualisées, avec plusieurs moments de consommation différents au sein d'une même journée. Avec Senseo, nous entendons répondre à ces évolutions en nous inscrivant dans le créneau du convenience. Nous n'avons pas de cible particulière, puisque ce café peut plaire à tous les amateurs de café. Ceci dit, c'est clair que nous visons plutôt une consommation individuelle que familiale classique.

MM : Comment avez-vous soutenu le lancement de Senseo?

J.V.E.: Senseo a été lancé aux Pays-Bas en février 2001 et en Belgique et en France en avril 2002. Outre la conférence de presse, nous menons une campagne créée par Duval Guillaume. C'est d'ailleurs cette agence qui a créé la campagne pour les Pays-Bas d'abord, avant qu'elle soit déclinée ici principalement en affichage Abribus et en télévision. L'achat médias a été essentiellement réalisé par Space.

jo Van Eynde est porte-parole de Douwe-Egberts, son interview est parue dans Média Marketing, Belgique.