RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Les résultats obtenus à partir d'un échantillon probabiliste peuvent être généralisés sans problème à l'ensemble de la population ...
Le chiffre
35%
La loyauté des Belges par rapport à leur banque, leur fournisseur d'énergie ou...
Une histoire
Entente illégale sur les prix entre grandes surfaces
Pendant plusieurs années, les principales enseignes de...
Epinglé
Listes de courses vocales
La grande distribution connaît de nombreuses innovations. Pour preuve, la liste de...
Astuce
Les recommandations, même subjectives, d’un produit ou d’un service exercent une...

Histoire

FaceBook désactive (provisoirement ?) la reconnaissance faciale en Europe

24/09/2012
Suite à l'absence de compatibilité avec les règles européennes, FaceBook a annoncé le 21 septembre 2012, sa décision de suspendre son outil de reconnaissance faciale.

Les pays européens réagissent peu à peu aux risques d'atteinte à la vie privée générés par la possibilité offerte par FaceBook d'identifier sur les photos un ami dont le logiciel a reconnu un visage. En Allemagne, Autriche, Norvège, Irlande et France, les autorités chargées de la protection des données personnelles s'étaient inquiétées à plusieurs reprises de ce danger.

Au terme d'un rapport de 186 pages, l'autorité irlandaise, Data Protection Commissioner constate que FaceBook a suivi les recommandations qu'elle avait publiées en décembre 2011, notamment en matière de transparence pour l'internaute, de meilleur contrôle des paramètres par l'utilisateur, de facilité accrue pour l'utilisateur de détruire ses données personnelles ou le droit d'accès à celles-ci.

Tout n'est cependant pas encore en ordre mais un calendrier précis existe. En attendant la réaction des autres pays...