RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Un dépliant publicitaire toutes-boîtes augmente les ventes ...
Le chiffre
6%
Tout comme les consommateurs à revenu modeste (6%), les consommateurs à revenu...
Une histoire
Nous irons à Vérone, un beau jour tous les deux
Julien et Mélanie, forment un couple très romantique. Très...
Epinglé
Buffl, the mobile survey as design tool
Comment encourager une cible à participer à une enquête. Une application veut...
Astuce
Aux yeux du consommateur, décomposer l’information relative à une offre en...

Recherche

Produits dangereux : Globalrecalls informe sur la sécurité des produits

10/10/2012
Mieux informer les consommateurs, les entreprises et les pouvoirs publics. l'Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE) propose un portail transnational.

Le portail internet propose dans plus de cent langues des informations sur les produits non alimentaires retirés du marché en Europe, aux États-Unis, au Canada et en Australie. Concrètement, il permet à tout un chacun de vérifier rapidement si un objet que l'on désire acheter (un jouet, un vêtement, etc.) a été retiré des rayons.

Un outil qui globalise les informations transmises par

  • Le RAPEX, le système européen d'alerte pour l'échange d'informations sur les produits dangereux et leur retrait du marché en Europe.
  • L'Australian Competition and Consumer Commission (ACCC),  l'une autorité publique indépendante chargé du développement de la concurrence et du commerce équitable dans l'intérêt des consommateurs, des entreprises et de la collectivité. L'organisme veille au respect des règles de concurrence et des lois relatives à la protection des consommateurs au sein du Commonwealth. Son rôle consiste aussi à surveiller l'innocuité des produits nouveaux et existants sur le marché.
  • L'Institut national brésilien de la métrologie, de la qualité et de la technologie. En tant que régulateur de plus de 150 produits non alimentaires, Inmetro vérifie la conformité et améliore la sécurité des produits pour protéger les consommateurs et retirer les produits du marché.
  • L'Agence fédérale (Profeco) mexicaine de protection des consommateurs du Mexique qui est chargé de promouvoir et protéger les droits et intérêts des consommateurs et surveille l'application des normes techniques relatives à la sécurité et la qualité des produits, et la conformité de ces derniers aux normes techniques.
  • La US Consumer Product Safety Commission chargée de protéger le public contre les risques liés à la consommation de produits (risques électriques, chimiques, incendiaires, mécaniques ou de danger pour les enfants) dont notamment les jouets, les berceaux, les outils électriques, les briquets et les produits chimiques ménagers.


 
En Europe, le système RAPEX a signalé 1.803  produits non alimentaires considérés comme dangereux. Le système Globalrecalls devrait concerner, chaque année, 3.000 produits.