RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
2 heures 30 de ménage par jour pourraient réduire le risque de cancer du sein de 6% ...
Le chiffre
2539
Les consommateurs ont introduit en 2012 plus de 2.500 plaintes auprès du service de...
Une histoire
FaceBook désactive (provisoirement ?) la reconnaissance faciale en Europe
Suite à l'absence de compatibilité avec les...
Epinglé
De nouveaux services chez Lidl
Lidl poursuit sa transformation. De hard Discounter, il devient un supermarché...
Astuce
Comparer toujours les produits et les services offerts. Lire les documents reçus...

Recherche

Placement de produits : faire plus et mieux

18/02/2018
Comment faire de la publicité sans que le consommateur s'en rende compte et lui donne envie d'acheter le produit désiré. En voici le mode d'emploi

Un principe simple, une offre directement disponible pour un achat impulsif

Un téléspectateur regarde son émission favorite. Il est attiré par le smartphone d'un des protagonistes ou par le robot de cuisine utilisé pour la recette de l'émission culinaire. En deux ou trois clics sur son smartphone, l'application Spott permet de commander directement l'objet de ses convoitises.Et des émissions comme Les reines du shopping, Le meilleur pâtissier, Marié au premier regard, The Voice sont directement concernées.

 

Un algorithme performant

Derrière l'application belge Spott, se dissimule un logiciel de reconnaissance d'image capable, non seulement de repérer des objets sur une vidéo ou à l'écran, de les identifier parmi les milliers de produits disponibles sur Internet et de proposer leur achat via un site d'e-commerce.

Faire rêver pour faire acheter

En donnant l'illusion au consommateur qu'il peut vivre comme un acteur de sa série préférée ou le top chef des séries culinaires, l'application développée cherche à augmenter l'efficacité d'un placement de produit en transformant  la vision du produit en achat impulsif et direct à travers l'application. Il s'agit de rendre les offres commerciales plus attractives, au moment où les consommateurs zappent les écrans publicitaires et refusent les coupures intempestives.

Un consommateur pigeon

L'application connaît un réel succès surtout auprès des jeunes et du public féminin. Près de 200.000 téléchargements. Mensuellement, c'est plus de 10.000 consommateurs qui sont redirigés vers les sites d'e-commerce et 7 millions de produits visionnés.Car l'application veut aussi rendre le téléspectateur plus réactif et le fidéliser. Pour les médias, cette application leur permet d'augmenter leurs revenus publicitaires en proposant des partenariats avec des marques plébiscitées par les consommateurs. Et celles-ci n'hésiteront pas à manipuler le consommateur en lui rappelant que le but d'un média est de "vendre du temps de cerveau disponible".