RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Plus la durée d’une promotion est limitée, plus le consommateur choisit le produit suggéré. ...
Le chiffre
5%
En Belgique, sur base d'un relevé réalisé en février 2012 dans 94 supermarchés,...
Une histoire
Les vrais faux billets
Juillet 1937. Louis Genet, propriétaire est ce qu’il est convenu d’appeler un marchand de...
Epinglé
Paiement à la tête du client
Quand la réalité rattrape la fiction ...
Astuce
La mémorisation de la publicité n’est pas liée à ses qualités mais à...

Histoire

Pour les chasseurs de tendances, 2013 sera l'année du marketing 3.0

25/01/2013
Les prédictologues de tout poil ont publié leurs prévisions des grandes tendances marketing pour l’année qui débute. Bonne nouvelle : l’heure serait à l’éthique, à la transparence et à la collaboration. Marketing 3.0 rédigé par P. Kotler, M. Vandercammen & Alii décrit ces nouvelles pratiques.

Ainsi l’année 2013 sera avant tout celle du "marketing 3.0". Philippe Kottler, le pape du marketing, l’a récemment décrit dans son dernier ouvrage: après le règne du marketing 1.0, celui de la pub toute puissante, centré sur le produit, et celui du marketing 2.0, né avec l’internet et orienté clients, place au marketing 3.0 centré sur "l’humain" grâce, notamment, à l’émergence des réseaux sociaux. C’est un marketing axé sur les valeurs et la quête de sens, censé répondre aux besoins de justice sociale, économique et environnementale des consommateurs comme le note Jean-François Sacré dans l'écho.

Co-créa­tion, col­la­bo­ra­tion, co­pro­duc­tion… l’année 2013 sera en effet celle du "co", confirme deson côté Ma­rianne Salz­man, chas­seuse de ten­danceschez Havas, pourqui la crise n’est pas étran­gère à ce be­soin col­la­bo­ra­tif: "Le consu­mé­risme sera rem­pla­cé par la consom­ma­tion col­la­bo­ra­tive et la pré­oc­cu­pa­tion d’avoir plus avec moins grâce à la mi­cro-pro­prié­té. Attendez-vous à voir un consom­ma­teur qui ré­duit d’abord sa consom­ma­tion, réuti­lise et re­cycle avant dese lan­cer dans une nou­velle fré­né­sie d’achats." C’est ce que l’ins­ti­tut néer­lan­dais Trend­wat­ching ap­pelle la "consom­ma­tion par­ti­ci­pa­tive".

L'ouvrage Marketing 3.0 en précise les contours.