RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
860 millions de personnes ont souffert de malnutrition entre 2010 et 2012 ...
Le chiffre
19,4%
Selon l'INSEE, les dépenses moyennes d'un ménage en France en matière d'habitation...
Une histoire
La journée de la femme respire le greenwashing social
8 mars. Journée de la femme. De nombreuses initiatives...
Epinglé
Les wearables visent les 15-30 ans
Aujourd'hui, l'argument technologique ne suffit plus pour faire vendre. En...
Astuce
En personnalisant la demande, le vendeur incite le consommateur à y répondre...

Histoire

Ethique et smartphone : Samsung épinglé

07/12/2012
Le respect des travailleurs devient un sujet de préoccupation bien réel. Surtout quand les consommateurs mettent la pression en exigeant plus de transparence. Pour y répondre, SAMSUNG ELECTRONICS a audité ses fournisseurs chinois.

Et le résultat est édifiant. Comme le rapporte le géant coréen. Si l'entreprise n'a pas trouvé de preuve d'emploi d'adolescents, elle a constaté, parmi ses 105 fournisseurs chinois , des pratiques "inappropriées". Ces pratiques ont fait l'objet d'une dénonciation par l'ONG américaine China Labour Watch qui précise que des fournisseurs violaient le droit du travail en faisant,  notamment, travailler les salariés cinq fois la durée légale des heures supplémentaires ou l'utilisation d'un système d'amendes en cas de retard ou d'absence, une pratique pourtant interdite en Chine.

Reste à l'entreprise à inspecter les 144 usines restantes qui agissent comme sous-traitants non exclusifs et à faire modifier d'urgence ces pratiques plus que douteuses.