RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
L'échantillon aléatoire simple constitue la procédure statistique la plus efficace ...
Le chiffre
58%
4 familles sur 10 reçoivent une liste du matériel scolaire à acheter, et cela, de...
Une histoire
L'auberge de la Ferme à Rochehaut -sur-Semois
De la ferme au complexe Une gamme pour tous les publics Le souci de...
Epinglé
Made-In
Peut-on faire confiance aux étiquettes Made-In ? ...
Astuce
Placer des bannières avec la mention cliquer ici renforce la mémorisation de la...

Histoire

Ethique et smartphone : Samsung épinglé

07/12/2012
Le respect des travailleurs devient un sujet de préoccupation bien réel. Surtout quand les consommateurs mettent la pression en exigeant plus de transparence. Pour y répondre, SAMSUNG ELECTRONICS a audité ses fournisseurs chinois.

Et le résultat est édifiant. Comme le rapporte le géant coréen. Si l'entreprise n'a pas trouvé de preuve d'emploi d'adolescents, elle a constaté, parmi ses 105 fournisseurs chinois , des pratiques "inappropriées". Ces pratiques ont fait l'objet d'une dénonciation par l'ONG américaine China Labour Watch qui précise que des fournisseurs violaient le droit du travail en faisant,  notamment, travailler les salariés cinq fois la durée légale des heures supplémentaires ou l'utilisation d'un système d'amendes en cas de retard ou d'absence, une pratique pourtant interdite en Chine.

Reste à l'entreprise à inspecter les 144 usines restantes qui agissent comme sous-traitants non exclusifs et à faire modifier d'urgence ces pratiques plus que douteuses.