RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
La variable "groupe social" est calculée en fonction de la profession et du niveau d'instruction du principal apporteur des revenus du ménage. C'est ...
Le chiffre
3 sur 5
Quand tu vas au magasin, mets-tu des produits dans le caddie ? Trois jeunes sur cinq...
Une histoire
La manipulation subliminale : rumeur ou réalité ?
États-Unis, 1957. James Vicary, conseiller en publicité, déclare...
Epinglé
Outlet, la bonne affaire
Panique à bord ! IL aura fallu que la télévision d'Outre Rhin dénonce quelques...
Astuce
Comparer toujours les produits et les services offerts. Lire les documents reçus...

Recherche

Un générateur de fausses études scientifiques

11/11/2015
Connaissez-vous SCIgen? Un programme informatique qui génère des études farfelues.

Un programme étonnant et amusant…

Le programme Scigen génère des rapports de recherche aléatoires par ordinateur, y compris des graphiques, des chiffres et des citations. Pour rédiger ces rapports, Scigen utilise utilise la grammaire non contextuelle ou grammaire algébrique[1]pour assembler tous les éléments des documents produits.

Son principe est tout simple. Il suffit d’encoder le nom d’un ou plusieurs auteurs et, en un clic, Scigen pond un texte qui a l’apparence d’une étude scientifique dans le domaine de l’ingénierie et l’informatique, jargon, graphique et bibliographie à l’appui.

En 2005, un article automatiquement rédigé et intitulé « Rooter, A Methodology for the Typical Unification of Access Points and Redundancy » a été accepté comme non-reviewed paper par le congrès «2005 World Multiconference on Systemics, Cybernetics and Informatics» où les auteurs de l’article avaient été invités à s’exprimer. Dès qu’il apparut qu’il s’agissait d’un canular, l’acceptation de l’article soumis fut annulée. Mais les auteurs avaient pu organiser la discussion du document au départ d’auteurs, entreprises et cartes de visite invités de toute pièce.

Ce programme, développé en 2005 par 3 étudiants du MIT (Boston) est parfois utile pour générer automatiquement de fausses présentations à des conférences et de tester ainsi le sérieux des organisateurs ou du comité scientifique. Même si l’objectif poursuivi demeure le divertissement et certes pas la cohérence.

Mais interpellant

Le programme Scigen est utilisé des centaines de milliers de fois par an. Des dizaines de communications scientifiques ont été citées lors de conférences scientifiques et leurs comptes rendus relayés par Springer entre 2008 et 2013.

En 2013, l'IEEE (Institute of Electrical and Electronic Engineers) et Springer Publishing ont supprimé plus de 120 articles de leurs sites Web après qu’un chercheur français aie établi qu'ils ont été écrits par Scigen.

De quoi se méfier des publications scientifiques non validées par un comité de lecture …

 

En savoir plus:

https://fr.wikipedia.org/wiki/SCIgen

https://pdos.csail.mit.edu/archive/scigen/

https://www.reddit.com/r/IAmA/comments/32l0ym/at_mit_we_created_scigen_which_generates/


[1] Une grammaire est un formalisme permettant de définir une syntaxe et donc un langage formel, c'est-à-dire un ensemble de mots admissibles sur un alphabet donné. Les grammaires algébriques sont suffisamment puissantes pour décrire la partie principale de la syntaxe de la plupart des langages de programmation et suffisamment simples pour permettre la création d'analyseurs syntaxiques efficaces (Wikipédia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Grammaire_non_contextuelle).