RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Le régulateur de vitesse permet d'économiser du carburant ...
Le chiffre
-13%
En général, les consommateurs membres des groupes sociaux inférieurs sont moins...
Une histoire
Demain, les examens et le blocus
Motivé(e), sûr(e) de ton choix d'études, tu as construit un réseau social avec tes...
Epinglé
Escales mythiques
L'Antarctique demeure un continent méconnu et digne d'intérêt. Découvrez une...
Astuce
Pendant la négociation, refusez le crédit gratuit, demandez plutôt une réduction;...

Recherche

Communication et publicité : 2 campagnes pour la restauration rapide

15/08/2012
MacDo, Lunch Garden : 2 entreprises de restauration rapide, 2 approches publicitaires différentes.

Mac DO

versus

Lunch Garden

Signe des temps ou réaction (deniée) face aux viandes dioxinées, folles ou aphtées, il paraît qu'on a le droit de choisir ce qu'on mange. A droite, Lunch Garden a donné vie à ses fourchettes tout en élargissant la famille. A gauche, Mac Do s'occupe toujours aussi résolument bien de nous, et particulièrement de nos chers petits.

État des lieux

MacDO vient de lancer une dizaine de nouveautés. Sandwich végétarien, nouvelles salades, nouveaux desserts et nouveaux choix dans les Happy Meals. Mais non, non, vraiment, ce n'est pas en réaction face à une certaine frilosité ambiante pour les viandes bovines, ovines et autres volailles...

En 1998, Lunch Garden lance sa campagne affichage "fourchettes" et se construit une belle identité de marque. Vues et reconnues, stars appétissantes, les I I fourchettes métamorphosées ont décliné la variété sur tous les plats. Bon, maintenant, il fallait faire autre chose. Par exemple, leur donner vie.

Stratégie

Non, c'est parce que "les habitudes des consommateurs en matière d'alimentation ont sensiblement évolué ces dernières années vers de plus en plus de découvertes et de goût pour la variété". Nuance. MacDO a donc choisi précisément le bon moment pour lancer une stratégie axée sur la variété. Et a tout misé en above sur la cible parents avec un spot télé présentant les nouveautés Happy Meals.

Question d'avoir une approche plus pointue sur sa cible, Lunch Garden change de stratégie média et opte pour la télé. Et, plutôt que de présenter chacun des plats, les 5 spots vont chacun mettre en avant une gamme de plats. Pâte, poulet, poisson, viande, et, nouveauté qui tombe à pic, un segment "légumes". Réponse de Lunch Garden à une "tendance, une volonté de manger plus sain, plus naturel".

Exécution

Quel petit môme de 5-6 ans n'a jamais eu envie de faire comme les grands et d'aller, par exemple, passer sa première commande, tout seul? L'idée toute simple est partie de cette première déclaration d'indépendance. Évidemment, l'affaire se corse quand l'indépendantiste en herbe se trouve confronté face à un choix multiple! Une tranche de vie pleine de justesse et de tendresse qui fera ronronner de plaisir tous les parents. Bien jouée. Et bien joué.

Grandes dames, les fourchettes ont bien voulu partager la vedette avec quelques parents proches. Si elles mettent donc en scène les gammes pâte, poisson et poulet, ce sera un couteau qui symbolisera la viande et une cuillère l'éveil d'un artichaut pour la gamme légumes. Toute cette petite famille appétissante a pris vie sous la houlette magique d'une 3D époustouflante. Les créatifs ont voulu éviter l'effet animation artificielle. Pari gagné.

Originalité

Cocorico, voici un spot made in Belgium qui a une vocation. paneuropéenne. Prévue au départ pour la Belgique, l'idée a séduit ensuite nos voisins espagnols, italiens, portugais, grecs, suédois et allemands. Un détail de poids qui a été pris en considération lors de la réalisation, avec casting et lipping zéro défaut.

Mais comment ont-ils fait pour que, par exemple, ces fourchettes soient piaillantes de vérité? Cocorico toujours, paraît que les Belges ne sont pas de petites pointures en 3D. Avec un mix d'images vraies et d'anim' 3D, Nozone a encore fait merveille. Le tout souligné par une "musique" qui ne fait aucune concession. Une saga choc.

Source : Média Marketing
Duplicate entry '0' for key 'PRIMARY'