RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
On peut manger équilibré pour 5 euros par jour et par personne ...
Le chiffre
6%
Tout comme les consommateurs à revenu modeste (6%), les consommateurs à revenu...
Une histoire
Quand la toile permet d’améliorer la pharmacovigilance
Les moteurs de recherche et les forums constituent souvent des...
Epinglé
Escales mythiques
L'Antarctique demeure un continent méconnu et digne d'intérêt. Découvrez une...
Astuce
Lire attentivement les conditions de vente. Le consommateur est supposé les accepter...

Recherche > Recherche

La croisière inoubliable de PONANT en arctique.

Escales mythiques

 

 
Chaque jour, la croisière propose une escale exceptionnelle. A titre d'exemple, vu le souci de protection de la faune et de la flore, les horaires de marée, les conditions météorologiques, les autorisations portuaires et les réglementations gouvernementales, l'itinéraire peut faire l'objet de modifications.


Hornsund - Norvège

Lové entre glaciers millénaires et montagnes tailladées, considéré comme « la couronne de la Norvège arctique », le Spitzberg est un lieu qui ne connaît jamais la nuit. Considéré comme le plus méridional des fjords de l’archipel du Svalbard, il est surtout connu pour être le plus beau.

Au bout de son immense baie, huit grands glaciers descendent lentement vers la mer avant de laisser place aux nombreux icebergs, dérivant élégamment sur ses eaux froides et mystérieuses.

 

 

Bellsund, Spitzberg - Norvège

Vers le fjord de Bellsund, pour suivre les traces des premiers explorateurs, venus des côtes de Norvège, ou celles de ces nombreux trappeurs en quête de gibier et de trophées.

 

 

Étonnamment riches en faune, les bras du fjord se séparent pour former deux vallées verdoyantes. L'imagination s’évade au cœur de cette nature majestueuse, où le temps semble suspendre son vol.

Navigation vers la banquise

Le commandant navigue jusqu’à atteindre la frontière des glaces, le bord de la banquise. Si la météo et l’état des glaces le permettent, une sortie en Zodiac offre un moment unique au milieu des plaques de glace de mer dérivantes.

Outre une navigation grandiose au milieu de ces « floes » aux bords découpés et bleutés mesurant parfois plus de 2 mètres d’épaisseur, c’est aussi l’occasion de rencontrer une faune particulière, inféodée à la banquise : oiseaux, phoques et ours polaires.

 

Makeoyane, Spitzberg - Norvège

Måkeøyane est un petit archipel au coeur du Woodfjorden, dont le nom fait référence aux importantes quantités de bois flotté échoué sur les plages.

 

 

 

Il est situé à l’intersection entre le Bockfjorden et le Liefdefjorden qui mène au glacier de Monaco, l’un des plus beaux du Spitzberg. Lors de la navigation autour de ces petites îles, l'observation des sternes arctiques dont les œufs attirent parfois les ours polaires est un must.

 

 

Glacier de Monaco, Spitzberg - Norvège

Situé au nord-ouest de l’archipel du Svalbard, le glacier de Monaco est probablement l’un des plus beaux et des plus majestueux du Spitzberg.

Appelé ainsi en l’honneur du prince navigateur Albert Ier de Monaco, il se dresse telle une muraille impénétrable dentelée aux reflets bleutés, dernier glacier avant d’atteindre les 80° de latitude nord.

Le craquement de la glace se détachant avec fracas pour basculer dans les eaux transparentes alentour crée une atmosphère unique. Pour parfaire la magie du paysage, l'observation d'ours polaires et de baleines est au rendez-vous.

Raudfjorden, Spitzberg - Norvège

Le Raudfjorden signifie le « fjord rouge », de la couleur du grès des montagnes qui l’entourent. Le long de la côte ouest de ce fjord de 20 km, découpées par de nombreuses baies peu profondes, apparaissent les plus spectaculaires fronts de glace du Spitzberg.

À l’extrémité du fjord, deux ramifications mènent aux magnifiques glaciers de Chauveaubreen et de  Raudfjordbreen qui mesure 3 km de large.

 

 

 

 

À l’est, la plage d’Alicehamna dans la pointe de Bruceneset a vu débarquer trappeurs, pêcheurs et explorateurs depuis des siècles comme en témoigne la « Raudfjordhytta », la cabane d’un trappeur suédois construite en 1927.

 

 


 

Smeerenburg, Spitzberg - Norvège

Située à l’extrême nord-ouest de l’archipel du Svalbard, à la croisée des influences océaniques et arctiques, Smeerenburg est une ancienne colonie baleinière néerlandaise au sud de l’île d’Amsterdamøya.

 


 

 

Dans un paysage de collines aux pentes abruptes, de plateaux, de lacs et de lagunes l'accostage se déroule sur une plage de sable. Parsemé de bois flottés et des vestiges de fours qui servaient à faire fondre la graisse des baleines, c’est un des sites archéologiques les plus importants du Spitzberg.

Au plus fort de l’activité baleinière 200 hommes y travaillaient et plusieurs y sont enterrés.

Ny-Alesund Spitzberg - Norvège

Ny-Ålesund, ancienne cité minière aujourd’hui transformée en base scientifique a été fondée en 1916. Cette petite communauté fut le point de départ de nombreuses expéditions vers l’Arctique, dont celles du célèbre explorateur Roald Amundsen.

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Célèbres poste et magasin touristique, considérés comme les plus septentrionaux au monde !

Kongsfjorden (Baie du roi), Spitzberg - Norvège

Près de l’ancienne ville minière de Ny-Ålesund, apparaît la baie du Roi. Le navire s’engage dans un des plus beaux fjords du Svalbard : Kongsfjorden (le fjord du Roi), porte d’entrée vers des paysages grandioses.


Ici, les montagnes enneigées se reflètent dans l’eau où de superbes icebergs rivalisent de beauté, pour le plus grand plaisir des photographes. Phoques, rennes, bernaches nonnettes et guillemots à miroir fréquentent ces lieux à l’ambiance unique.

Une fois au bout du fjord, apparaissent le Kongsbreen (glacier du Roi) et ses trois pointes rocheuses caractéristiques, tirant leur nom de trois pays scandinaves : Svea (Suède), Dana (Danemark) et Nora (Norvège).


Longyearbyen, Spitzberg - Norvège

Située sur l'île principale de l'archipel du Svalbard, Longyearbyen est la capitale territoriale la plus au nord de la planète.


 


 

 

 

Avec ses températures hivernales pouvant aller jusqu’à moins 40°C, les paysages de cette ville minière sont saisissants. Les glaciers, les montagnes à perte de vue et la nature à l’état sauvage donnent l’impression de pénétrer une terre inexplorée. 

 
 
 
Duplicate entry '0' for key 'PRIMARY'