RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
Les belges ne consomment pas tous les mêmes légumes. ...
Le chiffre
45%
En Belgique, le nombre d'internautes effectuant des achats en ligne a doublé en cinq...
Une histoire
Les contrefaçons de textile représentent 10% des saisies
Contrefaçon : Les contrefaçons de textile viennent en...
Epinglé
Fake News : comment la fabrique du mensonge fonctionne-t-elle ?
Les fake news ont envahi notre quotidien. ...
Astuce
Pendant 15 jours, noter les aliments que l'on jette à la poubelle: c'est étonnant...

Services > Recherche

Les SELs (systèmes d'échanges locaux) se développent depuis quelques années en Belgique. Le point sur leur développement.
Une étude réalisée par le CRIOC fait le point sur la consommation des revenus modestes.
Questionnaire utilisé dans le cadre d'une enquête de satisfaction des exposants à un salon (SIEP)
Régulièrement, la presse fait état de polémiques concernant la validité scientifique d'une étude. Surtout quand les résultats de celle-ci concernent des enjeux économiques majeurs.
Un journal scientifique va-t-il révolutionner l'attribution des prix Nobel ? Tout cela en suggérant que la consommation de chocolat pourrait stimuler le cerveau et contribuer à l'attribution d'un prix Nobel.
Un Belge sur cinq est superstitieux et court le risque de se faire exploiter par le marché de l'ésotérisme. Telles sont les conclusions principales de l'étude réalisée par le CRIOC dans le but d'évaluer les consultations de voyants, guérisseurs et personnes aux dons métapsychiques. Il y a besoin d'une réglementation et de contrôles plus approfondis afin d'éviter la manipulation et les arnaques.
Les individus qui ne se sentent pas puissants sont plus susceptibles de retourner sourires à tout le monde. Par contre, si vous souriez à votre patron qu'il sourit en retour, méfiez-vous. Ce pourrait être un signe qu'il n'a pas une très haute opinion de vous.
Le sexe semble passionner de plus en plus les chercheurs. Surtout la taille de l'organe masculin et son impact sur le plaisir féminin. Quand la science s'en mêle, le sujet devient brûlant.
Vivre près d'un lieu de consommation d'alcool augmente les risques de consommation.
Des études affirment que c'est la génétique qui interviendrait dans les préférences des enfants en matière de jouets selon communiqué de presse de l'agence Belga cité par la Dernière Heure.