RSS
A
A
A
FR
Vrai / Faux
La musique classique adoucit les moeurs. ...
Le chiffre
180
L’analyse de 180 indicateurs tant en matière de consommation et d’achats...
Une histoire
L'addition miracle : 1+1 = 3
Un homme distingué d’une cinquantaine d’année, se présente un matin de janvier 1960...
Epinglé
Outlet, la bonne affaire
Panique à bord ! IL aura fallu que la télévision d'Outre Rhin dénonce quelques...
Astuce
Éviter la cigarette (1000 €/an) permet d'économiser 11.006 euros après 10 ans...

Histoire

La Guyane Française

15/08/2012
Terre d’authenticité et paradis de l’écotourisme, territoire multiethnique où la ségrégation en semble pas exister, la Guyane (84 000 km2) offre une multitude de peuples et de cultures dans une nature exubérante et sauvage.

Terre d’authenticité et paradis de l’écotourisme, territoire multiethnique où la ségrégation en semble pas exister, la Guyane (84 000 km2) offre une multitude de peuples et de cultures dans une nature exubérante et sauvage. La Guyane d’aujourd’hui, département français d’Outre Mer, entre tradition et modernité, loin de l’image de l’Ile du Diable et de son bagne, connaît une économie peu diversifiée. La forêt occupe quasi tout le territoire (80%) mais l’économie forestière est peu développée. Hormis les productions de riz et de canne à sucre, l’agriculture est peu développée. La production des fruits et légumes est réalisée quasi-exclusivement par la population hmong du village de Cacao. L’industrie se limite à la transformation agroalimentaire dont la production de rhum. Aujourd’hui, l’activité spatiale de Kourou représente un quart du PIB de la Guyane et le tourisme connaît se premiers balbutiements, malgré une faible infrastructure d’accueil. En matière d’exportation, les 3 secteurs les plus importants sont la recherche spatiale, la production d’or (souvent illégale) et la pêche crevettière.

Le climat équatorial humide et la présence de l'immense forêt amazonienne favorisent le développement d'une flore et d'une faune abondante. L’histoire des bagnards et des chercheurs d'or (orpailleurs) alimente les fantasmes d’une faune dangereuse et d’un pays sauvage.

Grâce au soutien de la France, ce territoire possède un niveau de vie plus élevé que ses voisins sud-américains. La bande littorale s’étend sur 300 km de long et comprend la grande majorité de la population (230 000 habitants).

La cuisine guyanaise est un savant mélange de cuisine créole, chinoise, africaine, brésilienne. Elle est pleine de saveurs et de délicatesse. Elle est cosmopolite et pimentée. Elle allie produits locaux, de la pêche et de la chasse : poissons boucanés, bouillon d’Aoura, pimentade d’Attipa, gratin de papayes vertes, boudins créoles, colombo, couac, marinade de crevettes, acras de morue, ti’punch retrouvent de nombreux fruits comme le maracoudja, la goyave, l’ananas, la papaye, la banane ou le corossol.

La distribution demeure très traditionnelle et est largement assurée par le marché traditionnel dont ceux de Cayenne (la capitale) et de Cacao constituent les plus beaux spécimens, des magasins de proximité tenus par des Asiatiques et quelques discounters (LEADER PRICE) ou grandes surfaces (HYPER U et SUPER U, Géant)

En dehors de Cayenne, Kourou ou Saint Laurent du Maroni, les magasins libre service demeurent de taille modeste. Anecdote : l’expression locale je vais chez le chinois signifie que la ménagère va faire ses emplettes

Le bagne de Saint Laurent du Marony

La Guyane et le bagne, deux mots associés pour le pire

Le long des côtes, la mangrove est bien présente

Les paysages respirent l'enfer vert
Le marché de Saint Laurent du Maroni

Cacao, le village des producteurs Hmong

Un magasin libre service de Cacao, une caverne d'Ali Baba

Le magasin 8 à Huit de Saint Laurent du Marony ressemble plus àn capharnaüm qu'à un libre service moderne

 

Cayenne

Chef-lieu de la Guyane, la ville de Cayenne est située sur l'estuaire de la Cayenne et du Mahury. Habitée par plus de 40 000 habitants en 1990, elle atteint aujourd’hui 51 000 habitants, soit un tiers de la population totale du département. Sa superficie atteint les 2360 hectares

Le jardin Botanique de Cayenne, un havre de paix en plein cœur de la ville

Un "chinois", magasin où les Guyanais trouvent de tout


Le marché de Cayenne propose de nombreux produits locaux

Le marché reste un lieu d'approvisionnement traditionnel


L'Hyper U, en supermarché moderne affiche ses promotions en tête de gondole

Chez Géant, des caddies à la taille monstrueuse

Les fromages originaires de la métropole sont mis en évidence par une présentation sobre et raffinée
Le rayon gros conditionnement du magasin Géant de Cayenne remporte un franc succès
Le dimanche, les habitants de Cayenne n'hésitent pas à se rendre au mrché de Cacao pour acheter les productions de Hmongs.
Les bonnes affaires se trouvent placées sur le passage des consommateurs

Kourou

Situé à 60 Km de Cayenne, Kourou est surtout connue pour le Centre Spatial Guyanais (C.S.G. ). Le C.S.G. ont provoqué une véritable explosion démographique et la construction d'une véritable ville. On estime à 19.000 habitants la population actuelle. Elle se réparti en 3 groupes d'importance à peu près égale :

  • Les Guyanais d'origine Amérindienne, Créole, Noirs-Marrons ;

  • Les européens ;

  • Les étrangers (Brésiliens, Surinamais, Haïtiens...).

Kourou, avec l’implantation de la base spatiale connaît un développement spectaculaire avec l’implantation de nombreuses activités commerciales et agit comme un catalyseur pour le développement de la Guyane.

Le centre spatial guyanais en plein action lors du lancement d'Ariane

Ariane à 1'55 du lancement


Kourou, base pour visiter le bagne des îles du Salut

Les camions boutiques sont nombreux à proposer leurs services de fast food


Kourou connaît un développement commercial important
Comme à Cayenne, les habitants de Kourou achètent aussi l'artisanat Hmong.